Une relation bénéfique entre Oméga-3 et perte de vue ?

Une récente étude de la prestigieuse université d’Harvard a établi un lien bénéfique entre les Oméga-3 et la vision. Ils se sont surtout attachés à une maladie en particulier : la rétinite pigmentaire. Cette maladie qui touche 1 personne sur 4 000 dans le monde provoque une perte de la vision progressive au cours de la vie d’adulte pour arriver à une totale cécité vers l’âge de 60 ans.

Ces chercheurs d’Harvard ont réussi à démontrer qu’une consommation journalière d’Oméga-3 à hauteur de 200 mg permettrait de ralentir de 40% le taux moyen de perte de distance d’acuité visuelle.

L’étude précise également que ces résultats ont été obtenus avec une combinaison d’Oméga-3 (et plus particulièrement de la DHA) et de vitamine A. Mais l’auteur de cette étude précise bien que l’élément majeur de cette étude est l’apport en DHA qui se rapproche d’ailleurs des recommandations de l’OMS en matière de consommation d’Oméga-3 : 250 mg d’EPA et de DHA par jour.

Cette étude n’est pas la première à mettre en exergue la relation bénéfique entre Oméga-3 et vision. Plusieurs études assez récentes font état d’un bienfait de la DHA sur la DMLA (Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age).

Sources:
Archives of Ophtalmology (Etude en anglais)
- Nutraingredients (Article en anglais).

Maintenir une bonne vision avec des Oméga-3

 

D’après une étude publiée dans l’American Journal of Clinical Nutrition en août 2008, les Oméga-3 diminueraient le risque de problèmes visuels.

La Dégénérescence Maculaire Liée à l’age (DMLA), maladie qui altère la macula, une petite zone située au centre de la rétine, responsable de l’acuité visuelle touche plus de 25% des personnes qui ont plus de 75 ans. Les personnes atteintes conservent une vision périphérique, mais elles perdent progressivement la vision centrale.

Les conclusions de la nouvelle étude montrent que la consommation d’Oméga-3 réduit de 70 % le risque de développer la DMLA.