SOS coups de soleil !

Le soleil est bénéfique pour le moral et les os, mais à petites doses ! Toute exposition excessive est néfaste pour la peau.

Severely burned skin, dark tanned body« Le coup de soleil est une brûlure de la peau induite par les rayons ultraviolets UVB du soleil. » nous préviennent les médecins de l’Assurance Maladie.

D’ailleurs, une répétition des coups de soleil augmente le risque de développement de cancer de la peau.

Vous vous sentez perdu devant le rayon de produits solaires ? Ci-dessous le décryptage de notre rédaction.

Indice de protection solaire, ça veut dire quoi ?

L’indice de protection (IP) d’une crème solaire est une mesure de son efficacité. Il détermine le pouvoir protecteur d’un produit contre les coups de soleil. C’est pourquoi, un indice 10 assure une protection moins importante qu’un indice 30.

Voici la première chose à retenir : le seul indice important à regarder avant d’acheter une crème, c’est justement la valeur de l’IP appelée aussi FPS ou encore SPF. Un produit indice 10 laisse passer 1/10 des rayons ultraviolets. Il protège donc à 90%.

De même, une crème qui affiche un IP de 2, n’absorbe que 50% des UV, ce qui est peu. Une crème avec un IP de 50, absorbe jusqu’à 98% des UVB !

Une utilisation efficace de la crème solaire est cruciale !

L’application doit se faire 20 minutes avant l’exposition et est à renouveler régulièrement si l’exposition persiste. L’effet de la crème diminue avec l’intensité du rayonnement et d’autres facteurs comme l’humidité, la transpiration et les baignades.

Cet été protégez votre peau contre les UV !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Bronzage : quel effet sur la peau ?

Les rayons UV provoquent la production de mélanine par l’épiderme.

Bronzage Oméga-3Lorsque le soleil atteint notre peau, les cellules cutanées réagissent immédiatement…

Sous l’effet des rayons ultraviolets (UV), nos cellules produisent un pigment coloré : la mélanine. 

Le bronzage agit comme une protection

L’épiderme comprend des cellules spécialisées à l’origine du bronzage : les mélanocytes. La mélanine a la propriété d’absorber les rayons UV-B très énergétiques et donc de protéger la peau. Mais pour une exposition prolongée, cette protection naturelle n’est pas suffisante. L’utilisation d’une crème solaire filtrant les rayons UV s’avère indispensable.

La mélanine se situe dans les cellules superficielles de l’épiderme et disparaît progressivement lorsque la peau se renouvelle. Le renouvellement complet prend en moyenne 25 jours. Ainsi, le bronzage ne peut pas rester plus d’un mois après la dernière exposition au soleil.

Le renouvellement cellulaire est accéléré lorsque l’on « pèle », le bronzage disparaît alors plus vite. Inversement, les peaux bien hydratées restent bronzées plus longtemps. Les Oméga-3 subliment le bronzage car ils renforcent les barrières cutanées et luttent contre la déshydratation de la peau.

Et qu’en est-il des autobronzants ? Ils colorent les couches supérieures de l’épiderme sans solliciter les mécanismes de défense naturels de la peau. Ainsi, une peau « autobronzée » n’est pas protégée.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

L’astuce santé de la semaine

Profitez des premiers rayons de soleil !

Les cellules de la peau utilisent la lumière du soleil pour recharger l’organisme en vitamine D.

Comment ? La vitamine D présente dans notre peau est une prohormone, c’est-à-dire qu’elle est inactive.

Elle est convertie à l’hormone active grâce à l’effet de la lumière UV du soleil. Une exposition du visage pendant quelques minutes par jour suffit à produire la quantité nécessaire de vitamine D active.

Bien que le soleil soit la source principale de vitamine D, celle-ci est aussi présente dans le lait, le poisson et les œufs. Son rôle : permettre l’absorption du calcium par le tube digestif, étape essentielle à la fixation du calcium sur les os.

Pourquoi ne faut-il pas en abuser ? L’exposition aux rayons UV altère les cellules de l’épiderme. Les rayons UV génèrent des dommages au niveau de notre ADN et suppriment la réaction normale de notre système immunitaire, qui devient donc incapable de détruire les cellules cancéreuses.

On a testé, on a aimé : une recette riche en vitamine D et en Oméga-3

En matière de santé, on en apprend tous les jours ! C’est pourquoi on vous propose chaque vendredi une astuce pour faire le plein d’Oméga-3 !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Ostéoporose : un squelette fragile et poreux

40 % des femmes de 65 ans souffrent d’ostéoporose

« Une maladie du squelette caractérisée par une diminution de la masse osseuse et une détérioration de la structure interne du tissu osseux. Elle rend les os fragiles et accroît donc considérablement le risque de fractures. » d’après la définition de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm).

Une alimentation riche en calcium, vitamine D et Oméga-3 peut aider à renforcer les os. Mais cela ne constitue pas un traitement suffisant contre une ostéoporose avérée.

Proscrire le tabac et avoir une activité physique régulière  permet également de freiner la perte de densité osseuse.

Source : Inserm

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Le soleil fait son grand retour !

Soleil de plomb = moral d’acier ?

Les rayonnements provoquent, une décharge d’endorphines, des hormones qui déclenchent un sentiment de bien-être.

En même temps, la lumière du soleil bloque la synthèse de la mélatonine, l’hormone du sommeil. Elle agit sur notre rythme biologique et intervient dans notre équilibre psychologique. En faisant baisser le taux de mélatonine, le soleil nous permet de rester actif et dynamique la journée et de mieux dormir la nuit.

D’où l’apparition des dépressions saisonnières dans les régions à faible ensoleillement. Dans ces pays, les Oméga-3 sont consommés sous forme d’huile de poisson afin de prévenir la fatigue et la déprime hivernale.

Le soleil et les Oméga-3 ont des effets antidépresseurs !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !