N’oubliez pas le check-up de la rentrée !

Vaccins, vision, dentition… Faites un point général sur la santé de vos enfants

Lunettes rentréeQuelles sont les vaccinations obligatoires ?

La vaccination provoque une réaction immunitaire protectrice contre certaines maladies infectieuses. Ainsi, nos défenses naturelles gardent une mémoire biologique pour qu’à l’avenir, lors d’une vraie contamination, l’immunité puisse s’activer de façon efficace et rapide.

Pour inscrire votre enfant en maternelle, un vaccin est obligatoire (sauf contre-indication médicale) : le D.T.-Polio qui protège contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite. Lors de l’entrée en primaire, si le calendrier vaccinal de votre enfant n’est pas à jour, le médecin scolaire vous le signalera.

Les rappels de vaccination doivent être terminés avant l’âge de 13 ans. N’oubliez pas que cette obligation s’applique pour entrer à l’école, mais aussi au moment de l’inscription dans toute activité collective : garderie, colonie de vacances, etc.

Rendez-vous chez le dentiste

Idéalement, la première visite de votre enfant chez le dentiste devrait avoir lieu au cours de la 2ème année, entre 18 mois et 2 ans. Ensuite, optez pour 1 visite annuelle, voire 2 si votre enfant est prédisposé aux caries.

Contrôle de la vision

La vision est généralement contrôlée par le pédiatre et le médecin scolaire. Vérifiez néanmoins que ces tests sont bien effectués : bilans obligatoires au 8ème jour, à 4 mois, 9 mois, 24 mois et à 6 ans avant l’entrée au CP. Mais quel est le but de ces contrôles ? Dépister un éventuel strabisme et déceler un trouble visuel (comme la myopie).

Les rendez-vous ophtalmologiques sont parfois longs à obtenir… Alors prenez-vous y à l’avance !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

En forme pour la rentrée !

Mode d’emploi pour une reprise en toute sérénité…

C’est déjà la rentrée scolaire ! Comment aborder cette nouvelle période du bon pied ? Il suffit de « bien manger et bien bouger ». Adoptez les bons réflexes de la rentrée : le sport et le petit-déjeuner santé.

Pour le plaisir…

Pourquoi fait-on du sport ? « Les chercheurs ont identifié plusieurs motivations d’exercice physique : la santé, l’apparence, la perte de poids, le support social, la détente, la réduction du stress, la compétition et la reconnaissance. » souligne le dernier rapport d’activité physique de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm).

Le plaisir, la santé et les rencontres avec des amis sont les 3 principales raisons qui nous poussent à faire du sport !

Faire du sport, pourquoi ?

La liste est longue ! Pratiquer régulièrement une activité physique réduit les risques d’infarctus, de cancer du côlon et du sein et de développer du diabète de type II (le plus fréquent).

De plus, le sport contribue au maintien de la masse musculaire, nous aide à combattre le stress, à lutter contre l’ostéoporose, contribue au maintien de la masse musculaire des personnes âgées et participe, selon plusieurs études, à la prévention de la maladie d’Alzheimer.

Les Oméga-3, un coup de pouce pour rester actif !

Ces acides gras essentiels améliorent l’oxygénation de musculaire, c’est à dire qu’ils augmentent la capacité de transport d’oxygène afin de fournir plus d’énergie aux  muscles. Ainsi, notre performance sportive est boostée naturellement !

Bonne rentrée ! 

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Source : Activité physique, contextes et effets sur la santé. Inserm. 2008. 

Rentrée : un petit-déjeuner, un vrai !

Le repas le plus important de la journée ?

Une solide étude publiée dans Circulation montre que sauter le petit-déjeuner n’est pas une bonne idée !

Les habitudes alimentaires d’individus âgés de 45 à 82 ans ont été suivies pendant 16 ans. Les statistiques concluent que ceux qui ne mangent pas le matin ont un risque de problèmes cardiovasculaires augmenté de 27%.

Pourquoi ? Cela peut s’expliquer car le premier repas de la journée accompli des fonctions bien spécifiques : tout d’abord il nous aide à sortir du sommeil et à faire le  plein d’énergie, ce qui compense la période de jeûne pendant notre sommeil.

Pour les enfants en plein développement, l’enjeu est encore plus grand ! Un vrai petit-déjeuner tonique comprend au moins : un produit laitier, des féculents, un fruit frais et une boisson.

Les enseignants d’école et de collège constatent que les élèves qui n’ont pas pris de petit-déjeuner subissent un coup de fatigue et de manque de concentration vers 11h.

L’idéal ? Un petit-déjeuner riche en sucres « lents » (comme les flocons d’avoine, yaourt nature, cerises ou pamplemousse) qui nous apportent de l’énergie, en forme de glucose, pendant plus longtemps.

N’hésitez pas : incorporez les Oméga-3 dès le réveil !

Ces acides gras entrent dans la composition de nombreuses cellules et de certains tissus comme le cerveau. Présents dans les noix et les noisettes, ils contribuent à améliorer la concentration, ainsi que la mémoire des grands et petits.

Bonne rentrée !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Source : Cahill LE et coll. Prospective Study of Breakfast Eating and Incident Coronary Heart Disease in a Cohort of Male US Health Professionals. Circulation. 2013.