Le sport booste le cerveau des enfants

 

Pratiquer une activité physique après l’école accélère le développement des capacités intellectuelles chez l’enfant

filleL’étude américaine FITKids a démontré que la pratique d’une activité sportive régulière contribue à améliorer les résultats scolaires des enfants de 7 à 9 ans.

Les chercheurs ont suivi 220 enfants pendant 9 mois. La moitié d’entre eux devait pratiquer au moins 1h d’activité physique par jour pendant que les autres n’avaient aucune contrainte particulière.

Les enfants du groupe d’exercice sont devenus plus attentifs. Ils pouvaient plus facilement passer d’une leçon de lecture à un exercice de mathématiques, sans perdre leur concentration.

Les enfants, en plein développement physique et mental, ont besoin également d’une alimentation sans carence. Protéines, vitamines et Oméga-3 doivent être présents dans le menu de tous les jours.

Le sport et les Oméga-3 sont bons pour les résultats scolaires !

Fêtes : les conseils des nutritionnistes

Les repas de fin d’année ne sont pas forcément mauvais pour votre santé

noel

À l’occasion des fêtes de fin d’année, l’Association Française des Diététiciens et Nutrition-nistes (AFDN) a publié un guide pour « redécouvrir le plaisir de l’équilibre et de la modération et mieux apprécier la qualité de chaque plat ».

 

Découvrez les 2 grands principes d’un repas équilibré

 

À notre grande surprise, il ne s’agit pas d’un régime restrictif mais plutôt d’une liste de conseils, pleins de bon sens et faciles à appliquer !

Ces 2 principes vous permettront de « réussir vos repas de fêtes sans agresser votre estomac » :

  • Evitez les excès dans les deux sens. Faites-vous plaisir mais ne mangez pas en excès. Il est donc inutile de se mettre au régime pendant les fêtes, cela peut d’ailleurs générer de la frustration.
  • Ecoutez votre corps. Apprenez à identifier les signaux d’alerte que vous envoie votre corps : sensation de satiété, goût saturé, estomac lourd, somnolence, entre autres.

Quelques conseils de spécialistes

Les nutritionnistes nous mettent en garde contre le grignotage excessif. Ils recommandent de manger des apéritifs pauvres en calories tels que des bâtonnets de crudités avec une sauce au fromage blanc.

Surtout évitez les feuilletés, les canapés salés et les cubes de fromage car ils ouvrent l’appétit au lieu de le calmer.

Pour votre santé cardiovasculaire privilégiez les poissons, les crustacés, les coquilles Saint-Jacques ou encore les escargots.

Comme la plupart des aliments marins, ils sont pauvres en cho-lestérolet une bonne source d’acides gras Oméga-3.

Parmi les viandes, préférez la dinde avec une salade comme accompagnement.

Les Oméga-3 équilibrent vos repas de fêtes ! 

Source : AFDN

 

10 raisons pour lesquelles vous avez toujours faim

Comprendre pourquoi vous êtes affamé peut vous aider à manger équilibré

article

Pourquoi a-t-on faim ? La faim est une sensation naturelle qui se produit quand le niveau de glycogène (sucre complexe) diminue dans notre foie, ce qui envoie un signal d’alerte à notre cerveau.

Cependant, ce mécanisme chan-ged’une personne à l’autre et peut être perturbé par plusieurs facteurs externes.

Vous mangez 3 repas par jour mais ressentez trop souvent une sensation de faim ? Ci-dessous une liste des 10 facteurs qui vous font manger de plus :

1) Manger trop vite

2) L’alcool en excès

3) La déshydratation

4)  Le manque de sommeil

5)  Le stress et l’anxiété

6)  L’absence de petit-déjeuner

7) Les sodas et autres aliments « light »

8)  Mâcher du chewing-gum

9) Manger trop d’aliments industriels

10) Passer trop de temps devant un écran (ordinateur, tablette ou Smartphone)

Pour vous aider à manger saine-ment, intégrez les Oméga-3 à votre alimentation ! Ils vont booster la sensation de satiété et diminuer les effets négatifs du stress.

Les Oméga-3 agissent comme un coupe-faim naturel !

Superaliments : les radis

Saviez-vous que les radis appartiennent à la même famille que le navet et la moutarde ? En effet, tous les aliments de cette famille possèdent un goût piquant car ils sont riches en soufre. La consommation régulière de ces composés soufrés contribue à la prévention contre le du cancer du poumon, des ovaires et des reins.

radisLes radis contiennent des pigments rouges appelés anthocyanines. Ils agissent comme des boucliers en protégeant les cellules végétales des dommages extérieurs. Ainsi, ces colorants
naturels améliorent l’élasticité de la peau.

Ne jetez plus les fanes de radis ! Les feuilles de radis sont une excellente source de vitamine A, un puissant antioxydant. De même que la racine, manger les fanes facilite la digestion et accentue le transit. Vous pouvez les utiliser pour préparer un risotto, un potage ou encore une sauce au pesto.

5 bienfaits de l’allaitement maternel

Le lait maternel contient des acides gras Oméga-3 et des anticorps !

Découvrez pourquoi le lait maternel est considéré comme l’un des moyens les plus efficaces de préserver la santé de votre enfant :

Sans titre1) L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) recommande vivement « l’allaite-mentau sein exclusif pendant les 6 premiers mois suivant la naissance».

2) Une fois adultes, les bébés qui ont été allaités ont souvent une tension artérielle et un taux de cholestérol plus bas et souffrent plus rarement de surpoids, d’obésité ou de diabète de type 2.

3) Le lait maternel apporte tous les nutriments nécessaires au développement du bébé et contient des anticorps qui le protègent de maladies comme la diarrhée et la pneumonie.

4) Chez la mère, l’allaitement diminue le risque de cancer du sein et de l’ovaire.

5) Allaiter aide aux femmes à retrouver plus vite leur poids d’avant la grossesse et permet de lutter contre l’obésité.

Source : OMS, Inserm.

Surimi, nuggets, croquettes… que mange-t-on vraiment ?

 

On fait le point sur les aliments dérivés du poisson et leurs qualités nutritionnelles !

Saviez-vous que seulement 2 produits à base de poisson sur 10 sont fabriqués à partir de filets de poisson ? L’association nationale de défense des consommateurs CLCV s’est penchée sur la ques-tion: elle a étudié les étiquettes de 70 produits dérivés de poisson (surimis, rillettes, croquettes, nuggets, soupes et plats pré-parés).

fourchette

Les résultats ? Pour la majorité des produits analysés, la teneur en poisson est inférieure à 30%. On découvre également que la plupart de ces produits sont fa-briqués à partir de « chair » ou de « pulpe de poisson ». C’est le cas dans 80% des produits examinés.

Que se cache-t-il derrière ces 2 termes ? Il s’agit d’un mélange de chutes de filetage, poissons dépourvus des morceaux nobles (filet, darne, baron) auxquelles les industriels ajoutent des arêtes et la peau. Le tout est mixé afin d’avoir un mélange homogène.

Pour faire le plein d’Oméga-3 préparez vous-même des rillettes ou des soupes à base de poissons frais. Vous ne disposez pas de temps pour cuisiner ? Préférez le poisson fumé ou prenez des compléments alimentaires à base d’huile de poisson.

Source : Association CLCV

Emotions et surpoids, quel est le lien ?

 

 

L’influence des facteurs psychologiques sur la prise de poids est de plus en plus reconnue.

« Nous avons étudié le fait de manger sous le coup de l’émotion et son lien avec le surpoids, dans un large échantillon de 35.641 adultes français participant à l’étude NutriNet-Santé. Le questionnaire utilisé permettait de mesurer la tendance à manger sous le coup d’émotions négatives (ex : se sentir seul, nerveux, déprimé) » nous éclairent les chercheurs.

saes

Les résultats ? 52% des femmes se tournent vers la nourriture en cas de tristesse, anxiété ou solitude, contre 20% des hommes.

Sous l’effet des émotions néga-tives, les personnes vont préférer des aliments caloriques comme les viennoiseries ou les chips, plutôt que des aliments peu énergétiques tels que les fruits et légumes.

La conséquence ? Le risque d’être en surpoids chez les personnes mangeant fréquemment sous le coup de l’émotion est multiplié par 2 ! C’est la conclusion d’une étude publiée dans la revue scientifique American Journal of Clinical Nutrition.

Quelle est l’origine de ce comportement ?

La réponse naturelle face au stress serait plutôt de manger moins car une émotion forte coupe la faim. L’alimentation « émotionnelle » serait donc un comportement acquis et les aliments sont utilisés comme source de réconfort.

Pour éviter ce genre de comportement il convient de préparer les repas en famille et de profiter d’un moment convivial à table. La qualité des aliments est aussi cruciale : les vitamines, les acides gras Oméga-3 et les protéines doi-vent être présents à chaque repas.

Il est indispensable de manger lentement et de savourer pleinement les aliments, cela augmente la sensation de satiété.

Faites le plein de vitamines et d’Oméga-3 !

Source : NutriNet-Santé

 

Bientôt Halloween !

Découvrez ou redécouvrez les courges, ce superaliment !

citrouille

 

 

 

 

 

 

 

 

Potiron, potimarron, citrouille… Nous sommes en pleine saison des courges ! Fruit ou légume ? En réalité, les courges sont des fruits de la famille Cucurbita, même si on les cuisine comme des légumes. Leur couleur orangée révèle la présence du bêta-carotène, que notre organisme transforme en vitamines A.

Celle-ci est l’une des vitamines les plus polyvalentes: elle contribue à la croissance des os, protège contre les infections et favorise une bonne vision, particulièrement dans l’obscurité.

Le plus : saviez-vous que les graines de courge contiennent des Oméga-3 ? N’hésitez pas à les intégrer à vos salades ! Et si vous avez l’esprit d’Halloween, pourquoi pas confectionner une lanterne grimaçante ? Jack-O’-Lantern, la fameuse citrouille sculptée et illuminée par une bougie est devenue le symbole de cette fête !

 

Testez vos connaissances !

VRAI ou FAUX ? La meilleure source d’Oméga-3 végétale est l’huile d’olive

 

huile

 

FAUX. Avec 58% d’Oméga-3 ALA, c’est l’huile de lin qui déteint la première position; suivie de loin par l’huile de colza avec 10% et l’huile de noix avec 9%. D’ailleurs l’huile de ln contient 10 fois plus d’acides gras Oméga-3 que l’huile d’olive. Cependant, du fait qu’elle s’oxyde très rapidement, l’huile de lin est difficile à conserver et sert uniquement à l’assaisonnement de salades.

 

Dépression : une maladie qui touche tous les âges

Une personne sur 5 a souffert ou souffrira d’une dépression au cours de sa vie !

depressionLa dépression est une maladie qui touche tous les âges, depuis l’enfance jusque très tard dans la vie.

Le diagnostic de la dépression répond à 9 critères très précis fixés par l’Organisation Mondiale de la Santé et l’Association Américaine de Psychiatrie.

Les 9 symptômes caractéristiques d’une personne dépressive sont :

1) une tristesse presque permanente, avec parfois des pleurs

2) une perte d’intérêt et du plaisir à l’égard des activités quotidiennes

3) un sentiment de dévalorisation et de culpabilité excessif ou inapproprié

4) des idées de mort ou de suicide récurrentes, le sentiment que la vie ne vaut pas la peine d’être vécue

5) un ralentissement psychomoteur

6) une fatigue, souvent dès le matin

7) une perte d’appétit, souvent associée à une perte de poids

8) des troubles du sommeil avec en particulier des insomnies matinales

9) des difficultés attentionnelles, de concentration et de mémorisation

Alors que la perte d’appétit et le manque d’énergie mènent à la dénutrition ; la dénutrition est elle-même source de complications et augmente le risque de dépression.

Il s’agit donc d’un cercle vicieux… qu’il faut rompre avec une bonne alimentation.

Les acides gras polyinsaturés Oméga-3, tels que l’EPA et le DHA, diminuent l’anxiété souvent associée aux troubles dé-pressifs.

Comment ? Ils s’opposent à la libération noradrénaline, molé-cule libérée par le cerveau qui joue un rôle clé dans l’activation du stress chronique.

Ne sous-estimez pas l’effet de votre régime alimentaire sur votre humeur !

Source : Dossier dépression – Inserm