N’oubliez pas le check-up de la rentrée !

Vaccins, vision, dentition… Faites un point général sur la santé de vos enfants

Lunettes rentréeQuelles sont les vaccinations obligatoires ?

La vaccination provoque une réaction immunitaire protectrice contre certaines maladies infectieuses. Ainsi, nos défenses naturelles gardent une mémoire biologique pour qu’à l’avenir, lors d’une vraie contamination, l’immunité puisse s’activer de façon efficace et rapide.

Pour inscrire votre enfant en maternelle, un vaccin est obligatoire (sauf contre-indication médicale) : le D.T.-Polio qui protège contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite. Lors de l’entrée en primaire, si le calendrier vaccinal de votre enfant n’est pas à jour, le médecin scolaire vous le signalera.

Les rappels de vaccination doivent être terminés avant l’âge de 13 ans. N’oubliez pas que cette obligation s’applique pour entrer à l’école, mais aussi au moment de l’inscription dans toute activité collective : garderie, colonie de vacances, etc.

Rendez-vous chez le dentiste

Idéalement, la première visite de votre enfant chez le dentiste devrait avoir lieu au cours de la 2ème année, entre 18 mois et 2 ans. Ensuite, optez pour 1 visite annuelle, voire 2 si votre enfant est prédisposé aux caries.

Contrôle de la vision

La vision est généralement contrôlée par le pédiatre et le médecin scolaire. Vérifiez néanmoins que ces tests sont bien effectués : bilans obligatoires au 8ème jour, à 4 mois, 9 mois, 24 mois et à 6 ans avant l’entrée au CP. Mais quel est le but de ces contrôles ? Dépister un éventuel strabisme et déceler un trouble visuel (comme la myopie).

Les rendez-vous ophtalmologiques sont parfois longs à obtenir… Alors prenez-vous y à l’avance !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Vous partez au ski ? N’oubliez pas vos lunettes de soleil !

Protégez votre vision à la montagne 

Êtez-vous de ceux qui pensent que le soleil est moins dangereux en hiver qu’en été ?

Détrompez-vous : à la montagne le soleil peut s’avérer plus nocif que sur une plage ensoleillée !

Aux sports d’hiver on est tous susceptibles d’avoir un « coup de soleil » aux yeux…

« À la montagne, les yeux restent particulièrement vulnérables aux rayonnements UV. L’absence de protection des yeux sur les pistes de ski peut entrainer une brûlure superficielle de l’œil, dénommée ophtalmie des neiges » nous éclairent les spécialistes de l’Association nationale pour l’amélioration de la vue (Asnav).

Les symptômes se manifestent de 4 à 6h après l’exposition, voire immédiatement chez les enfants, et provoquent une inflammation de la surface de l’œil, ou encore une impossibilité de garder les yeux ouverts face à la lumière.

En effet, la réflexion des rayons UV sur la neige est plus importante que sur toute autre surface (85% contre 10% sur l’eau).

Quelles précautions prendre au ski ? L’Asnav nous conseille de porter des lunettes solaires, mais pas n’importe lesquelles ! Elles doivent être équipées de montures enveloppantes et de verres de catégorie 4, adaptés à la forte luminosité de haute montagne.

Saviez-vous que les acides gras Oméga-3 sont un constituant majeur de la rétine ? D’où leur rôle préventif dans la Dégénérescence Maculaire Liée à l’Âge (DMLA).

Lunettes et Oméga-3 protègent vos yeux en toutes saisons !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Source : Association nationale pour l’amélioration de la vue (Asnav)

 

Protégez votre vision à la montagne !

Vous partez au ski ? N’oubliez pas vos lunettes de soleil !

Pendant l’hiver on est tous susceptibles à souffrir un « coup de soleil » des yeux…

« Nombreux sont ceux qui pensent que le soleil est moins dangereux en hiver qu’en été. À la montagne, les yeux restent particulièrement vulnérables aux rayonnements nocifs.  L’absence de protection des yeux sur les pistes de ski peut entrainer une brûlure superficielle de l’œil, dénommée ophtalmie des neiges » nous éclairent les spécialistes de l’Association nationale pour l’amélioration de la vue (Asnav). 

En effet, la réflexion des rayons UV sur la neige est plus importante que sur toute autre surface (85% contre 10% sur l’eau).

Quelles précautions prendre au ski ? L’Asnav nous conseille de porter des lunettes solaires, mais pas n’importe lesquelles ! Elles doivent être équipées de montures enveloppantes et de verres de catégorie 4, adaptés à la forte luminosité de haute montagne.

Lunettes et Oméga-3 protègent vos yeux en toutes saisons !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Source : Association nationale pour l’amélioration de la vue (Asnav)

Votre vue pendant la grossesse

Saviez-vous que la grossesse peut affecter la santé de vos yeux ?

« Les changements hormonaux peuvent altérer l’acuité visuelle » remarquent des chercheurs canadiens. Enceinte, une femme peut subir :

  • L’aggravation d’une myopie préexistante.
  • Les paupières enflées à cause de la rétention d’eau, ce qui diminue le confort visuel.
  • Les yeux secs et irrités, ce qui empêche l’utilisation de lentilles.

Mais dans la plupart des cas, ces troubles de grossesse sont temporaires et  disparaissent après l’accouchement.

Il convient donc d’éviter les traitements irréversibles (comme la chirurgie laser) et de privilégier des solutions naturelles. Les Oméga-3 possèdent un effet anti-inflammatoire, diminuent le risque de conjonctivite et stimulent la production de larmes, tout en évitant le risque de sécheresse oculaire. 

Les Oméga-3 protègent votre vue !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Source : l’INCA (Institut National Canadien des troubles visuels)

Les maladies de l’été

Conjonctivites et mycoses : le risque d’infections augmente pendant la période estivale !

Ne laissez pas les dangers de l’été gâcher vos vacances !

Nos ennemis microscopiques sont les virus responsables des conjonctivites, ainsi que les champignons qui sont à l’origine des mycoses.

Conjonctivite, évitez la contagion ! La conjonctivite est une inflammation de la membrane (conjonctive) qui couvre la face interne des nos paupières. Les coupables ? Des virus qui peuvent se transmettre par l’eau ou par l’intermédiaire d’objets contaminés, comme le linge et les serviettes. À la piscine, vos enfants sont particulièrement sensibles à cette infection, protégez donc leurs yeux avec des lunettes de natation. Toutefois, les adultes ne sont pas épargnés ! Les porteurs de lentilles multiplient par 2 leur risque de conjonctivite.

Dites stop aux mycoses ! Peau, ongles, cuir chevelu et muqueuses sont les cibles de choix des champignons. Les mycoses prolifèrent en été : dans les salles de sport, piscines ou saunas, la contagion se fait par contact direct avec des surfaces porteuses de champignons. Après la piscine ou la plage, prenez une douche à l’aide d’un savon à pH neutre qui limite la prolifération des champignons. Saviez-vous que les mycoses suivent généralement une diminution des défenses naturelles ? Faites donc plus attention à votre alimentation !

Boostez votre système immunitaire avec des Oméga-3 d’origine marine, ils vous aident à lutter efficacement contre l’inflammation !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Source : Programme Santé du Canada

Presbytie : incontournable à partir de la quarantaine

En France, la presbytie concerne plus de 40% de la population à partir de 40 ans… Mais savez-vous que vous pouvez prévenir cette affection en consommant des Oméga-3 ?

26 millions de Français sont presbytes, c’est à dire, qu’avec l’âge ils ont développé une difficulté pour voir de près…

L’effet du temps sur nos yeux : la presbytie n’est pas une maladie, c’est une conséquence naturelle du vieillissement de nos yeux qui rend difficile la focalisation. Lire, écrire ou effectuer un travail de près devient donc compliqué.

Prévenir les maladies des yeux liées au vieillissement avec les Oméga-3 ! Les meilleurs aliments pour lutter contre le vieillissement oculaire sont les vitamines anti-oxydantes (vitamine C, vitamine E, beta carotène), le zinc, et les acides gras Oméga-3. De plus, les Oméga-3 DHA diminuent de 68% le risque de Dégénérescence Maculaire Liée à l’Âge (DMLA), maladie qui dégrade progressivement notre vision centrale.

Tous concernés : « À partir de la quarantaine, en perdant de sa souplesse par épaississement et accumulation de cellules, le cristallin se bombe insuffisamment et ne peut plus remplir son rôle dans l’accommodation. Il en résulte une difficulté croissante à voir de près. L’âge moyen de survenue de la presbytie est de 47,3 ans et tout le monde est concerné » nous explique le Syndicat National des Ophtalmologistes de France (SNOF).

Le cristallin joue un rôle majeur dans la vision : composé de cellules transparentes qui laissent passer la lumière, le cristallin est la lentille naturelle de nos yeux. Il nous permet de faire la mise au point et de bien focaliser ce que nous voyons. Cette mise au point se fait très rapidement et de façon inconsciente !

La vue est belle avec les Oméga-3 !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Source : SNOF (Syndicat National des Ophtalmologistes de France)

Lait maternel : source naturelle d’Oméga-3

L’allaitement est le moyen idéal de fournir aux nourrissons tous les nutriments dont ils ont besoin

Les bienfaits de l’allaitement ne sont plus à démontrer : « Le lait maternel est très riche en acides gras essentiels, Oméga-3 et Oméga-6, indispensables au développement cérébral. Ces acides gras sont de bonne qualité et très bien assimilés par l’enfant » nous rappelle une étude de l’Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (INSERM) réalisée auprès de plus de 2 000 femmes.

Un aliment riche et adapté : le lait maternel correspond exactement aux besoins de l’enfant car sa composition change selon l’âge du bébé et l’heure de l’allaitement. De plus, le lait maternel est riche en anticorps (ce qui renforce les défenses naturelles du nourrisson) et en Oméga-3 DHA (qui contribuent au développement normal du cerveau et des yeux du nourrisson).

L’allaitement est aussi bon pour le bébé que pour la maman !

Un bébé allaité est protégé contre:

  • les otites,
  • les troubles respiratoires (comme l’asthme),
  • l’eczéma,
  • le diabète.

Une maman qui allaite :

  • se protège contre l’ostéoporose,
  • réduit le risque de développer un cancer du sein,
  • se protège de la dépression post-natale,
  • perd plus rapidement du poids.

Nourri au lait maternel, votre bébé ne sera pas carencé en Oméga-3 !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Source : J. Bernard et al. Breastfeeding Duration and Cognitive Development at 2 and 3 Years of Age in the EDEN Mother-Child Cohort. Journal of Pediatrics. 2013.

Oméga-3 : ils protègent aussi la vue !

Des chercheurs Français affirment que le DHA diminue de 68% le risque de DMLA 

La Dégénérescence Maculaire Liée à l’Âge (DMLA) est une maladie qui affecte les yeux, notamment une zone de la rétine située au fond de l’œil : la macula. Responsable de notre vision centrale, elle est essentielle pour reconnaître les visages, lire ou conduire.

En France 1 million de personnes sont atteintes de DMLA, il s’agit de la première cause de handicap visuel après 60 ans.

Les membranes cellulaires de la rétine sont constituées de 50% de DHA, un acide gras Oméga-3. C’est pourquoi il est indispensable au bon fonctionnement de la vision.

Une étude française, signée par le professeur Eric Souied, chef du service d’ophtalmologie au Centre Hospitalier Intercommunal de Créteil (CHIC), confirme que le DHA prévient le développement de la DMLA. Pendant 3 ans de suivi, 300 patients ont reçu soit un supplément oral de DHA soit un placébo.

Dans le groupe DHA, « les niveaux membranaires en Oméga-3 ont significativement augmenté (+70%), ce qui démontre que le DHA a facilement pénétré les cellules » selon le communiqué de presse du CHIC. Dans ce même groupe, les patients avaient diminué de 68% leur risque de développer une DMLA.

Comment la DMLA affecte-t-elle la vue ? La DMLA dégrade progressivement la vision centrale, sans entraîner une cécité complète car la vision latérale reste intacte. Les symptômes sont :

  • Une perception réduite des contrastes
  • Une vision floue
  • Une déformation de l’image
  • La présence d’une tache noire dans le champ de vision central

Dépistage : à partir de 60 ans, soyez vigilant ! Réalisez régulièrement un examen du fond de l’œil chez votre ophtalmologue. Pourquoi ? Souvent les symptômes visuels ne se manifestent pas depuis le début. La DMLA peut affecter un seul œil sans qu’on s’en aperçoive car l’œil sain compense cette perte de vision. Mais les dommages faits à la rétine sont souvent irréversibles, il peut donc être trop tard pour sauver la vision du premier œil affecté.

Notez l’importance de la consommation journalière d’Oméga-3 : ils vous aident à préserver une bonne vue !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le ! 

Source : Communiqué de presse – CHIC

Seniors : des Oméga-3 pour une retraite active !

Aujourd’hui la retraite n’est plus synonyme de repos : les seniors multiplient les sorties, les voyages et les projets de vie.

« Les seniors, des inactifs hyperactifs à combler ! » nous révèle une enquête Ipsos. Surpris ? Grâce à ce sondage on découvre une image des seniors éloignée des éternels clichés : entrepreneurs, sportifs, ils prêtent une attention spéciale à leur apparence et consomment plus d’alcool et de chocolat que les 35-44 ans !

Les personnes âgées de plus de 60 ans représentent ¼ de la population française. Se maintenir en bonne santé est leur préoccupation majeure.

Bien qu’il soit conseillé de manger équilibré tout au long de la vie, après 60 ans cela s’avère essentiel. Une alimentation riche en Oméga-3 est bénéfique pour les seniors car ils agissent sur :

  • La vision : les Oméga-3 protègent contre la Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age (DMLA) qui entraîne la perte progressive de la vision centrale et touche 1,3 millions de Français. Aujourd’hui il n’existe aucune cure à la DMLA, les traitements actuels permettent uniquement de ralentir la maladie. La prévention est donc cruciale !
  • Le cerveau : un taux sanguin élevé en Oméga-3 EPA diminue les symptômes dépressifs chez les seniors. « Consommer des Oméga-3 est d’autant plus important chez les personnes âgées car la synthèse d’EPA et de DHA à partir des précurseurs présents dans la nourriture est de moins en moins efficace. » conclut une étude de l’INSERM. De plus, les Oméga-3 DHA préviennent les troubles cognitifs (comme la perte de mémoire), la démence et la maladie d’Alzheimer.
  • Les articulations : 1 personne sur 2 de plus de 60 ans souffre d’arthrose. Les Oméga-3 participent à la synthèse du collagène dans le cartilage et contribuent de cette façon à maintenir les articulations en bonne santé.

A l’âge de la retraite les Oméga-3 sont le coup de pouce pour rester dynamique et en bonne santé !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Source : Communiqué de presse INSERM

Les Oméga-3 contre la sécheresse des yeux

Jetez un coup d’œil aux Oméga-3, un remède naturel qui favorise la production de larmes !

Souffrez-vous de brûlures ou irritations oculaires ? Le matin vous éprouvez une forte sensibilité à la lumière ? Ressentez-vous souvent l’impression d’avoir un grain de sable dans l’œil ?

Cela pourrait s’expliquer par une insuffisance de sécrétion naturelle de larmes. Plusieurs troubles sont liés à l’absence ou à la diminution des larmes, comme par exemple : la sécheresse oculaire et les inflammations oculaires récurrentes.

La maladie de la sécheresse oculaire est mal connue, pourtant elle est fréquente car on estime qu’elle atteint 1 personne sur 7. Également appelé le syndrome des yeux secs, ce trouble est la cause non seulement d’inconfort chez le patient mais augmente les risques d’inflammation de la cornée et de conjonctivite.

En effet, le rôle des larmes ne se limite pas uniquement à exprimer une tristesse profonde, elles jouent aussi un rôle primordial sur la santé de nos yeux, notamment :

  • Défense contre l’infection grâce à la présence d’antibactériens
  • Rôle nutritif de la cornée
  • Oxygénation et protection de la cornée
  • Participation à la mise au point optique

Les « larmes artificielles » font partie du traitement contre la sécheresse oculaire. Pourtant il existe une voie plus naturelle pour pallier et prévenir cette maladie : il s’agit d’une alimentation riche en Oméga-3 !

Les Oméga-3 stimulent la formation de larmes et possèdent un effet anti-inflammatoire. C’est pourquoi la Société Française d’Ophtalmologie préconise l’administration d’acides gras Oméga-3 (issus d’huile de poisson) dans l’objectif d’augmenter la production de larmes.

Faites le bon choix pour votre santé oculaire : comptez sur les Oméga-3 pour avoir toujours les larmes aux yeux !