Plus vite que le diabète !

Une campagne de prévention se déroule du 2 au 8 juin

Le diabète se caractérise par un taux de sucre trop élevé dans le sang, lié à un mauvais fonctionnement du pancréas.

Contrairement aux facteurs génétiques ou à l’âge, il est possible de se préserver du diabète en modifiant ses habitudes alimentaires et en pratiquant une activité physique régulière.

D’ailleurs, la Fédération Française des Diabétiques souligne que « les résultats d’un essai scientifique ont montré que chez les personnes ayant modifié leur hygiène de vie, l’apparition du diabète baissait de près de 60% ! ».

L’introduction dans l’alimentation quotidienne d’huile de poisson (riche en Oméga-3) prévient la résistance à l’insuline. De plus, les Oméga-3 contribuent à diminuer le risque de surpoids, un facteur déterminant pour le développement du diabète de type II.

Il n’y a pas d’excuse pour ne pas prendre soin de notre santé ! Aujourd’hui, des aides en ligne sont disponibles pour les diabétiques et les personnes à risque :

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Source : Fédération Française des Diabétiques

Le 1er traitement efficace contre le diabète a été découvert il y a 92 ans !

Ce 11 janvier on célèbre l’anniversaire de l’insuline

« Le diabète survient lorsque le pancréas ne produit pas assez d’insuline ou lorsque l’organisme n’est pas capable de l’utiliser. Il en résulte une concentration accrue de sucre dans le sang » explique l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

En 1922, le docteur canadien Frédérick Banting met en place le 1er traitement antidiabétique, ce qui lui vaudra le prix Nobel de médecine. Cette découverte permet aux diabétiques de recevoir l’insuline qui leur manque.

Aujourd’hui, les médecins cherchent non seulement à traiter le diabète, mais aussi à le prévenir ! Comment ? Il n’y a pas de secret : mangez équilibré et pratiquez une activité physique.

Diminuez votre risque de développer un diabète grâce au sport et aux Oméga-3 !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Source : OMS

Journée mondiale du diabète

À l’occasion de cette journée internationale, les experts attirent notre attention sur le lien entre obésité et diabète de type II

Protégeons notre futur ! C’est le message clé de cette campagne de prévention, organisée par la Fédération Internationale du Diabète.

Un défi majeur de santé publique : « Actuellement 371 millions de personnes sont atteintes de diabète et 280 millions risquent de développer la maladie. » et pourtant « le diabète et ses complications sont en grande partie évitables »…

Notre alimentation agit directement sur le taux de sucre dans notre sang. Elle est donc essentielle au traitement du diabète !

Saviez-vous que le diabète peut survenir à tout âge ? Le diabète de type I (diabète juvénile) se caractérise par une production d’insuline insuffisante. Le diabète de type II (diabète adulte), est souvent la conséquence d’un surpoids et de l’inactivité physique et résulte d’une mauvaise utilisation de l’insuline par l’organisme.

Les Oméga-3 aident à prévenir le surpoids et le diabète de type II !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Source : Fédération Internationale du Diabète

L’astuce santé de la semaine

L’application qui aide les diabétiques !

Notre alimentation agit directement sur le taux de sucre dans notre sang. Elle est donc essentielle au traitement du diabète !

Comment  surveiller votre glycémie grâce à un Smartphone ?

Découvrez l’application gratuite Gluci-Chek qui vérifie l’apport en sucres et lipides de chaque aliment de votre repas, enregistre certains évènements (hypo ou hyperglycémie, activité physique, stress, fatigue) au sein d’un journal pour un suivi complet et personnalisé.

De plus, la base alimentaire de cette application est personnalisable, ce qui vous permet d’y intégrer vos propres plats riches en Oméga-3.

Le saviez-vous ? Des Oméga-3 contre l’obésité et le diabète ! 

On a testé, on a aimé : en magasin, scannez les produits avec l’application Shopwise et découvrez leur qualité nutritionnelle !

En matière de santé, on en apprend tous les jours ! C’est pourquoi on vous propose chaque vendredi une astuce pour faire le plein d’Oméga-3 !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Diabète : la prévention d’abord !

Du 3 au 9 juin se déroule la semaine nationale de prévention du diabète

En 2030, le diabète sera la 7ème cause de décès dans le monde selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), qui souligne aussi que « l’adoption de modes de vie inadéquats expose davantage de personnes au risque de contracter un diabète de type II ».

Êtes-vous diabétique sans le savoir ? Découvrez vos risques grâce à ce test !

L’insuline : notre « clé » pour utiliser le sucre. Le pancréas d’une personne saine produit de l’insuline qui permet aux cellules du corps d’utiliser et de stocker le sucre circulant dans le sang. Chez les diabétiques, le pancréas ne produit pas d’insuline ou celle-ci est peu efficace. Le sucre demeure donc « bloqué » dans le sang et les cellules sont incapables d’utiliser l’énergie du sucre.

L’introduction dans l’alimentation quotidienne d’huile de poisson (riche en Oméga-3) prévient la résistance à l’insuline. De plus, les Oméga-3 contribuent à diminuer le risque de surpoids, un facteur déterminant pour le développement du diabète de type II.

Tout est question d’équilibre ! Vivre avec un diabète n’est pas chose facile… Équipés de lecteurs de glycémie, les diabétiques sont obligés de surveiller quotidiennement leur taux de sucre sanguin. Trop peu de sucre (hypoglycémie) entraîne un mauvais fonctionnement du cerveau et une possible perte de conscience. Trop de sucre dans le sang (hyperglycémie) génère des complications au niveau des reins, du cœur et de la rétine (perte progressive de la vision).

Les Oméga-3 vous aident à retrouver l’équilibre et à contrôler naturellement votre taux de glycémie ! 

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Source : Association Française de Diabétiques

Le diabète : et si vous y étiez confronté ?

En France, 14% des personnes de plus de 40 ans risquent de développer un diabète de type II

Les Français en surpoids, sédentaires et qui ne mangent pas équilibré s’exposent à un risque accru de diabète de type II. Pourtant 1/3 d’entre eux ne sont pas conscients de leur risque, nous révèle une étude menée par Novo Nordisk.

Mais, qu’est-ce que le diabète ? « C’est un trouble de l’assimilation, de l’utilisation et du stockage des sucres apportés par l’alimentation. Cela se traduit par un taux de glucose dans le sang (glycémie) élevé » selon l’Association Française des Diabétiques.

Le diabète de type II, surnommé « le diabète de la maturité » se caractérise par une diminution progressive de la sécrétion d’insuline, hormone qui réduit la concentration de sucre dans le sang.

Une épidémie silencieuse

Le diabète de type II représente 80% des cas de diabète ! Avec 3 millions de Français atteints et de 500 000 à 800 000 malades non diagnostiqués, le diabète de type II est l’une des maladies chroniques les plus fréquentes. Non traité, il évolue de façon silencieuse pendant des années avant que n’apparaissent les complications cardiovasculaires et la perte de vision.

Le rôle des Oméga-3

Les acides gras Oméga-3 améliorent la sensibilité à l’insuline, ce qui réduit le niveau de sucre sanguin et contribue à prévenir le diabète.

Les Oméga-3 vous aident à contrôler naturellement votre taux de glycémie !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Sources : Étude IFOP pour Novo Nordisk. 2009. / Association Française des Diabétiques

Les Oméga-3 marins diminuent le diabète de type II

L’introduction d’huile de poisson dans la diète prévient et corrige la résistance à l’insuline

Le diabète affecte 2,9 millions de Français, dont 2,7 millions sont atteints du type II. Cette maladie se caractérise par le développement d’une résistance à l’insuline, hormone chargée de diminuer la concentration de sucre dans le sang.

Selon l’OMS/Europe le diabète est considéré comme une épidémie ! L’OMS souligne également que « l’adoption de modes de vie inadéquats expose davantage de personnes au risque de contracter un diabète de type 2 ».

 

Les principales causes connues du diabète de type II étant :

  • Le surpoids et l’obésité
  • Le comportement sédentaire
  • Le manque d’activité physique

Une bonne alimentation est donc fondamentale pour la prévention et le traitement du diabète de type II ! Il est bien prouvé que certains aliments influencent la sensibilité à l’insuline. En effet, les régimes alimentaires riches en viandes rouges, beurre et fromages induisent une résistance à l’insuline ; tandis que les régimes riches en légumes, fruits et poissons sont bénéfiques pour le contrôle et la prévention du diabète.

Les Oméga-3 sont présents essentiellement dans les aliments d’origine marine (poissons gras et huiles de poisson). Cela explique la basse incidence du diabète de type II chez certaines populations qui consomment traditionnellement des aliments riches en Oméga-3 marins, comme par exemple : les Inuits du Groenland,  les populations indigènes de l’Alaska et les Japonais insulaires.

Cet hiver suivez l’exemple des esquimaux et consommez plus d’Oméga-3 ! Votre alimentation est carencée en poissons gras ? Pensez à la supplémentation alimentaire en forme de capsules d’huile de poisson !

Source : Delarue J, Corporeau C et Alain G. Intérêt des oméga-3 marins dans la prévention et le traitement du syndrome métabolique. 2006

Comment préserver les Oméga-3 contenu dans le poisson ?

Les poissons gras sont riches en Oméga-3 et les Oméga-3 sont bénéfiques pour votre santé cardiovasculaire, votre cerveau, votre vision, votre bien-être émotionnel, vos articulations…etc
Encore faut-il savoir bien les cuisiner pour être sûr de « tirer » les bénéfices des Oméga-3 !

Astuce n°1 : Privilégiez un mode de cuisson doux
Les acides gras contenus dans les poissons bleus comme le saumon, le hareng, la sardine sont des acides gras thermolabiles, c’est à dire qu’ils sont très sensibles à la chaleur et qu’ils se dégradent lorsqu’il subissent une forte élévation de la température.
Aussi, privilégiez les cuissons vapeur, en papillote ou encore au bain-marie.

Astuce n°2 : Cuisinez le poisson sans matière grasse
Si le poisson est cuit avec une matière grasse, les nutriments comme les Oméga-3 migrent du poisson vers la matière grasse.

Astuce n°3 : Diminuez les Oméga-6
Diminuez les Oméga-6 pour rendre les Oméga-3 pleinement utiles ! Par exemple, le poisson pané peut contenir plus d’Oméga-6 (néfastes à la santé) que d’Oméga-3.

Halte aux idées reçues : le poisson cuit doucement ou le poisson cru apportent les mêmes nutriments !

Source :  e-sante.fr

Repas de fêtes : prendre du plaisir et limiter les dégâts !

Les fêtes de fin d’année arrivent à grands pas avec l’ensemble des mets festifs !

Savez-vous qu’il est possible, très simplement, d’associer plaisir et diététique !

Focus sur le menu !

- A l’apéritif, préférez du champagne ou un verre de vin plutôt que des alcools forts. Evitez sodas et limonades et tournez-vous vers les eaux pétillantes !

Soyez vigilants à ne pas abuser des « mises en bouches » surtout celles contenant de la charcuterie. Préférez les toasts à base de poisson ou encore les crudités !

- En entrée, préférez le saumon fumé (plus riche en Oméga-3, aux vertus bénéfiques pour le coeur et les artères) au foie gras, riche en lipides. Consommez des fruits de mer, peu caloriques et très festifs sans abuser de la mayonnaise ou du pain beurré.
Evitez les feuilletés qui sont riches en beurre et donc très caloriques.

- En plat principal, privilégiez les légumes « verts » ou les légumes cuits à la vapeur aux pommes noisettes ou pommes dauphines (très riches en lipides et en Oméga-6). Limitez les sauces car elles proviennent du beurre de cuisson et de la graisse de la viande. Ne consommez pas la peau des volailles car elle est hyperlipidique et néfaste pour votre santé.

- Consommez salades et fromages sans pain, source de poids inéluctables.
Préférez les sauces de salades peu caloriques, à base de yaourt par exemple ou riches en Oméga-3 comme l’huile de noix ou de colza.

- En dessert, faites attention à la buche industrielle riche en calories. Préférez une buche glacée et idéalement une buche à base de sorbets !

Bon appétit !

Source : nutri-site.com

15 bonnes raisons de consommer des Oméga-3 !

  • Les Oméga-3 préviennent la formation de caillots,
  • ils améliorent le fonctionnement des reins,
  • ils favorisent la perte de poids,
  • ils diminuent la douleur dans le cadre d’arthrite ou de rhumatismes,
  • ils permettent de lutter contre la dépression…

Voici seulement 1/3 des arguments qui plaident pour les Oméga-3.

Alors pourquoi s’en priver ?

Source : Le blog de cuisine et mets